Après une longue période d’utilisation, une lame de scie à ruban commence à présenter des signes d’usures. Les dents de la lame sont souvent atteintes après d’intenses utilisations. C’est la raison pour laquelle l’affûtage est une opération importante afin que cette lame reste opérationnelle et efficace. Voici quelques conseils pratiques pour bien affûter une lame de scie à ruban.

Quelques préalables à considérer

Avant d’entreprendre cette opération, il faut savoir que l’affûtage est un processus qui convient aux lames en carbone et bimétalliques telles qu’une lame scie ruban Metabo. Ce qui n’est pas le cas avec une scie à ruban au carbure, car les dents de ces lames sont trop difficiles à affûter. Les lames dont les dents sont trop minces ne conviennent pas non plus à cette opération. En général, l’affûtage d’une scie à ruban est une opération simple à réaliser, et qui n’exige pas de compétences spécifiques. Cependant, la patience doit être de mise dans cette étape. En effet, une lame de scie à ruban mesure généralement entre 2 à 3 mètres de long. Et sur toute cette longueur se trouve une centaine de dents qu’on doit travailler minutieusement. Pour cela, il faut disposer des matériels et des équipements nécessaires pour cette opération. Pour votre sécurité, vous devez déjà mettre des gants de protection épais, ainsi que des lunettes de protection. Il faut aussi réaliser cette opération d’affûtage dans une pièce bien éclairée et bien dégagée. La lame à affûter doit aussi être complètement immobilisée pour que l’affûtage soit efficace et précise.

Réajuster les dents à la même hauteur et au même niveau

Pour affûter une lame de scie à ruban, il faut commencer par le nivelage des dents de la lame. Avec l’usure, la hauteur des dents devient irrégulière. Cette première étape va alors permettre aux dents de la scie de redevenir uniformes. Pour ce faire, il faut utiliser une lime plate, qui va nous aider à limer les points de chaque dent, afin qu’ils soient ajustés à la même hauteur. L’immobilisation de la lame est indispensable dans ce processus. Après avoir redressé les dents de la scie à la même hauteur, il faut à présent les coucher. C’est une opération très longue et fastidieuse qui demande beaucoup de concentration. Le fait qu’il s’agit de repositionner les dents de la scie une par une et de façon bien précise. Car après une longue utilisation, les dents peuvent être délogées. Dans ce cas, on peut utiliser une pince à avoyage, une pince classique, ou encore un pointeau. Pour ne pas vous perdre dans cette opération, marquez chaque niveau que vous allez traiter à l’aide d’un ruban adhésif pour s’en servir comme point de repère. La clé de la réussite de cette opération c’est d’être concentré et méthodique

Confier l’affûtage de la lame à un professionnel

Compte tenu de la complexité du processus d’affûtage, certains utilisateurs préfèrent confier directement l’affûtage de leurs lames de scie à ruban à des professionnels. Ces derniers sont entièrement formés et spécialisés dans des opérations d’entretien de ce genre d’équipement. Par conséquent, ils sont généralement bien équipés. Il faut quand même savoir qu’en plus de l’expérience, les coûts de service de ces professionnels ne sont pas toujours les mêmes. En principe, ce coût dépend principalement de l’état et des exigences de la lame. Sans oublier la nature du matériau dont la lame est faite. Pour cela, pensez toujours à comparer plusieurs prestataires avant de vous lancer. Cela garantira une bonne prise en charge pour votre lame de scie à ruban.

Un entretien régulier pour une lame bien affûtée

Il ne faut pas oublier qu’un bon entretien de la lame de scie contribue non seulement à sa durée de vie, mais aussi à celle de la scie en question. Pour le bien des deux éléments, il faut que ces derniers soient compatibles. C'est-à-dire, installer un ruban adapté au modèle de la scie que vous utilisez. La préservation des dents de la lame est également très importante pour que la scie soit entièrement efficace et performante. Ces dents doivent être non seulement tranchantes, mais aussi propres. De cette manière, elles n’auront aucun mal à glisser dans tous les matériaux que vous envisagez de découper. Pour les nettoyer, et sans avoir à démonter la lame, on peut appliquer de la gomme.